La consultation publique sur la conception du Plan national Energie-Climat est décevante

La consultation publique sur la conception du Plan national Energie-Climat est décevante

Bruxelles, le 5 juin 2019 – A la demande de l’Europe, la Belgique doit élaborer un Plan national sur l’Energie et le Climat, dans lequel notre pays explique ce qu’il veut faire au cours des dix prochaines années pour enrayer le changement climatique et œuvrer pour une société neutre en carbone en 2050. Cela est également demandé dans l’Accord de Paris ratifié par la Belgique.

Dans une analyse indépendante réalisée par la Fondation Européenne pour le Climat et les agences de recherche Climact et Ecologic Institute, la première version du Plan national a reçu une note de 29/100. C’est loin d’être suffisant pour respecter nos engagements pris lors de l’Accord de Paris.  Il faut donc plus de travail pour rendre ce Plan suffisamment ambitieux. Actuellement, le Plan national Energie Climat est une compilation de mesures émanant des quatre gouvernements. L’impact des unes sur les autres n’a pas été analysé et il n’y a pas de vision commune. En outre, le Plan national manque de planification, de délais et de budgets pour mettre en œuvre les mesures. Le Plan et ses mesures doivent donc être davantage élaborés et approfondis pour pouvoir être utilisés en 2020. La deuxième version révisée et finale du Plan doit être soumise à la Commission européenne en décembre 2019.

Après des mois de retard, la consultation publique sur la première version du Plan national Energie- Climat a finalement été lancée. Le processus de préparation de l’enquête a été couvert de mystères ces derniers mois et n’a pas été communiqué aux parties prenantes. La date de publication initiale a été reportée d’une semaine après les élections pour des raisons peu claires.

Cependant, le WWF est déçu de la qualité de l’enquête mise en ligne. Les questions semblent avoir été copiées de la remise en cause du pacte sur l’énergie, alors que le climat implique bien plus que l’énergie. L’enquête fait à peine référence à ce qui figure dans l’ébauche du Plan national et se concentre sur ce que le citoyen peut faire. L’intention de la consultation publique serait d’évaluer les mesures proposées dans le Plan des quatre ministres. Or, peu de place y est accordé.

Le WWF appelle les citoyens à réagir massivement à cette consultation public via www.plannationalenergieclimat.be et à faire part de leurs préoccupations et de leurs suggestions à pnec@enquete.belgium.be.

Nous appelons les quatre ministres compétents et les gouvernements à prendre au sérieux les préoccupations des Belges en matière de climat. Nous les appelons à tenir compte des suggestions des citoyens et des commentaires de la Commission européenne pour concevoir un Plan national Climat-Energie solide et ambitieux. Un Plan qui mettra la Belgique sur la voie du changement climatique et préparera notre pays à une société neutre en carbone avant 2050.

 

 

A propos de WWF-Belgium

WWF-Belgium
Bd Emile Jacqmainlaan 90
1000 Brussel / Bruxelles