Le WWF salue l’inscription de la Forêt de Soignes au Patrimoine naturel de l’UNESCO, une première en Belgique

Le WWF salue l’inscription de la Forêt de Soignes au Patrimoine naturel de l’UNESCO, une première en Belgique

Lundi 10 juillet 2017 — Bruxelles, 10 juillet 2017 – Ce vendredi 7 juillet 2017, l’UNESCO a annoncé l’inscription au Patrimoine mondial de l’Humanité d’une série de forêts de hêtres intactes à travers l’Europe, dont une partie de la Forêt de Soignes en Belgique. Le WWF-Belgique salue cette décision, qui constitue une véritable reconnaissance de l’intérêt à la fois naturel et culturel de la Forêt de Soignes, bénéfique tant pour l’environnement que pour la société.

Bruxelles, 10 juillet 2017 – Ce vendredi 7 juillet 2017, l’UNESCO a annoncé l’inscription au Patrimoine mondial de l’Humanité d’une série de forêts de hêtres intactes à travers l’Europe, dont une partie de la Forêt de Soignes en Belgique. Reconnue pour sa riche biodiversité la remarquable hêtraie-cathédrale de la Forêt de Soignes devient le tout premier patrimoine naturel de l’UNESCO en Belgique, grâce à une candidature jointe des trois régions (bruxelloise, wallonne et flamande). Le WWF-Belgique salue cette décision, qui constitue une véritable reconnaissance de l’intérêt à la fois naturel et culturel de la Forêt de Soignes, bénéfique tant pour l’environnement que pour la société.
 

Dans l’est de l’Europe également, plusieurs forêts vierges et anciennes des Carpates bénéficient désormais de la reconnaissance UNESCO. Ces forêts de hêtres intactes, à savoir qui présentent des caractéristiques de processus naturels, ont ainsi rejoint la liste du Patrimoine mondial naturel. Les équipes du WWF actives dans les Carpates ont joué un rôle majeur, aux côtés de plusieurs autres ONG, dans l’ensemble des démarches qui ont abouti à cette reconnaissance. Le WWF-Belgique, qui soutient le travail de terrain dans la région depuis cinq ans, se réjouit de cette décision mais reste vigilant face aux pressions que continuent à subir ces forêts précieuses.
 
Le WWF estime qu’il est crucial que les forêts soient conservées à long terme pour les générations futures. Cela doit se faire à la fois par une gestion forestière responsable efficace et par le maintien de zones où les cycles naturels sont intégralement respectés. Il faut également activement lutter contre le changement climatique, auquel les hêtraies sont très sensibles, afin de maintenir ces écosystèmes inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité.
 
Cette reconnaissance de l’UNESCO révèle par ailleurs que la coopération au niveau européen est absolument nécessaire pour conserver des zones naturelles transfrontalières.


 

Plus d’informations :

Koen Stuyck | Coordinateur presse & porte-parole | WWF Belgium | koen.stuyck@wwf.be | 02 340 09 67 – 0499 70 86 41


 
Notes à la rédaction :

  •  Le WWF est une des plus grandes organisations internationales pour la conservation de la nature et une des plus expérimentées. Il est actif dans plus de 100 pays et compte plus de 5 millions de sympathisants dans le monde. Le but du WWF est de léguer aux générations futures une planète vivante. Le WWF œuvre pour la conservation des espèces sauvages et de leurs habitats naturels : forêts, zones humides et océans. Le WWF contribue également à trouver des solutions aux pollutions, aux gaspillages des ressources naturelles et au réchauffement climatique.
  • Soutenez le travail du WWF et surfez sur www.wwf.be.