Les incendies continuent en Amazonie. Selon le WWF, les populations locales ont besoin d’une aide urgente

Les incendies continuent en Amazonie. Selon le WWF, les populations locales ont besoin d’une aide urgente

Les vents chauds et secs continuent d’alimenter les flammes en Amazonie. Le WWF craint une forte augmentation du nombre d’incendies dans les semaines à venir. Le WWF a mis en place un fonds d'urgence le 22 août. Du matériel de premiers secours a été fourni aux peuples autochtones des zones forestières protégées en Bolivie où 1,8 million d’hectares de forêt sont partis en fumée. Pour poursuivre ses actions et les étendre au Brésil et au Paraguay, le WWF lance un nouvel appel aux dons.

La semaine dernière, le WWF a fourni un soutien logistique et technique aux habitants des parcs naturels protégés de Tucabaca, Otuquis et San Matías. Le WWF a envoyé des drones au-dessus de la zone pour mieux cartographier les incendies. Du matériel de première nécessité a été mis à disposition des éco-gardes et des populations locales, tels que des combinaisons de protection, des casques et des kits de premiers soins. De la nourriture, de l’eau potable et des voitures de location pour se déplacer plus rapidement, ont également été envoyées sur place. En outre, le WWF a organisé un programme de formation pour apprendre aux gardes forestiers à lutter efficacement contre les incendies. Le groupe de pompiers « Park Ranger » en Bolivie espère pouvoir disposer de plus de matériel pour équiper davantage d’éco-gardes avec du matériel professionnel.

 

Depuis le début de l’année, les incendies ont ravagé plus d’1,8 million d'hectares en Bolivie dont 1 million dans le département de Santa Cruz. Dans les zones protégées de Tucabaca, Otuquis, San Matias, ñembi Guasu et Paquio, ce sont plus de 450 000 hectares qui sont partis en fumée. Plusieurs communautés de Monteverde ont également été touchées, entraînant la perte presque totale de leurs zones d'exploitation forestière durable. La saison sèche qui s’étend jusqu’à la fin du mois d’octobre pourrait provoquer une expansion rapide des incendies de forêt.

 

Les pompiers ont besoin de drones et d’autres équipements pour déterminer l’emplacement et l’ampleur des incendies. De cette façon, ils peuvent réagir beaucoup plus rapidement. Pour lutter efficacement contre les brasiers, ils ont besoin d'équipements de protection tels que des vêtements résistant au feu. Les villages ont également besoin de matériel et d’une formation pour lutter contre les incendies qui se produisent sur leur territoire.

 

Grâce au soutien des donateurs belges, du matériel a été fourni en Bolivie. Pour venir en aide au Brésil et au Paraguay, deux pays fortement touchés par les incendies en Amazonie, le WWF lance un nouvel appel urgent aux dons sur le site wwf.be.

À propos du WWF

  • Le WWF est l’une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l’environnement dans le monde. Avec un réseau actif dans plus de 100 pays et fort du soutien de près de 5 millions de membres, le WWF œuvre pour mettre un frein à la dégradation de l’environnement naturel de la planète et construire un avenir où les humains vivent en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique mondiale, en assurant une utilisation soutenable des ressources naturelles renouvelables, et en faisant la promotion de la réduction de la pollution et du gaspillage.
  • Vous pouvez trouver nos communiqués de presse et nos rapports sur http://www.wwf.be/presse
  • Soutenez le travail du WWF et surfez sur www.wwf.be.

 

 

 

A propos de WWF-Belgium

WWF-Belgium
Bd Emile Jacqmainlaan 90
1000 Brussel / Bruxelles