Plus de 80 scientifiques belges signent la lettre ouverte internationale pour la biodiversité.

Plus de 80 scientifiques belges signent la lettre ouverte internationale pour la biodiversité.

Plus de 700 scientifiques du monde entier publient une lettre ouverte aux dirigeants politiques pour signaler l'urgence et demander de prendre au sérieux l'effondrement de la biodiversité dans le monde. Parmi eux, 82 scientifiques et figures publiques belges qui soulignent le rôle fondamental de la biodiversité et de la nature comme base de toute vie et de toute activité humaine.

Bruxelles, le 3 mai 2019 = Plus de 700 scientifiques du monde entier publient une lettre ouverte aux dirigeants politiques pour signaler l'urgence et demander de prendre au sérieux l'effondrement de la biodiversité dans le monde. Parmi eux, 82 scientifiques et figures publiques belges qui soulignent le rôle fondamental de la biodiversité et de la nature comme base de toute vie et de toute activité humaine.

La raison en est la présentation du rapport de référence international IPBES qui se déroulera lundi à Paris. Ce rapport donnera une estimation de l'état de la situation de la vie sur terre. Le GIEC est au climat, ce que l'IPBES (Plateforme intergouvernementale pour la biodiversité et les services écosystémiques) est pour la biodiversité. En ce qui concerne le climat, chacun se rend compte maintenant que nous traversons une crise et que nous avons besoin de mettre en place une transition vers une société neutre en carbone. Cependant, il y a toujours une crise en cours qui, jusqu'à présent, est passée inaperçue. À l'approche de l'importante année 2020, année au cours de laquelle expirent les objectifs de la biodiversité fixés par l'ONU en 2010, il est urgent que la crise de la biodiversité de notre planète atteigne le même niveau de conscience que pour le climat.

Au cours des deux dernières semaines, le WWF a appelé les partis politiques belges dans une série d'interviews, qui ont été retransmises en direct sur Facebook et peuvent toujours être visionnées sur notre site web. Dans ces "Panda Lives", les présidents de parti et les ministres ont été interrogés sur leurs projets de lutte contre la crise du climat et de la biodiversité. Avec ce cri d’alarme émanant du monde scientifique, les politiciens n’ont plus d'excuse pour ignorer ce problème plus longtemps.

Les scientifiques appellent les dirigeants politiques à cesser de financer des activités destructrices de la nature, à mettre fin à la déforestation et à la dégradation des sols, à protéger nos océans et notre vie marine (en particulier contre le plastique), à ​​promouvoir la transition vers des pratiques agricoles durables et à promouvoir l'Accord de Paris afin que le changement climatique puisse être arrêté.

La lettre contenant la liste complète des signataires se trouve en annexe. Cette publication est sous embargo strict jusqu'au lundi 6 mai au matin.

 

Pour plus d'informations

Jessica Nibelle | Attachée de presse et porte-parole| WWF Belgium | jessica.nibelle@wwf.be | 02 340 09 67 – 0474 32 72 47

 

Note aux éditeurs

  • Vous trouverez nos communiqués de presse et nos rapports sur https://www.wwf.be/fr/press/
  • Le WWF est l’une des organisations indépendantes de conservation les plus importantes et les plus expérimentées au monde. Elle est active dans plus de 100 pays et compte plus de 5 millions de sympathisants dans le monde. Le but du WWF est de laisser aux générations futures une planète viable. Le WWF s’engage pour la conservation des espèces et de leur cadre de vie: forêts, zones humides et océans. Le WWF contribue également à apporter des solutions à la pollution et au gaspillage des ressources naturelles et au changement climatique.
  • Soutenez le travail du WWF et surfez sur www.wwf.be.

FIN

Contactez-nous
A propos de WWF-Belgium

WWF-Belgium
Bd Emile Jacqmainlaan 90
1000 Brussel / Bruxelles