Semaine de la Pêche Responsable – du 26 septembre au 2 octobre

Bruxelles, 23 septembre 2016 – Du 26 septembre au 2 octobre aura lieu la troisième édition de la Semaine de la Pêche Responsable, organisée conjointement par le WWF et les labels MSC (pêche durable) et ASC (aquaculture responsable). Une nouvelle étude de marché indépendante menée dans 21 pays montre que la durabilité est un facteur clé dans l'achat de poissons, de crustacés et de coquillages. Le facteur « durable » est même généralement considéré comme plus important que le prix ou la marque à l’achat de produits de la mer. Près de trois quarts (72 %) des consommateurs de poisson estiment que l’on devrait se nourrir exclusivement de produits de la mer issus de sources responsables afin de préserver nos océans. En Belgique, 65 % d’entre eux se disent prêts à acheter d’autres espèces de poisson si celles-ci sont plus durables. Ces demandes des consommateurs ont été prises en compte par le secteur de la distribution, qui participe massivement à notre campagne.

Bruxelles, 23 septembre 2016 – Du 26 septembre au 2 octobre aura lieu la troisième édition de la Semaine de la Pêche Responsable, organisée conjointement par le WWF et les labels MSC (pêche durable) et ASC (aquaculture responsable). Une nouvelle étude de marché indépendante menée dans 21 pays montre que la durabilité est un facteur clé dans l'achat de poissons, de crustacés et de coquillages. Le facteur « durable » est même généralement considéré comme plus important que le prix ou la marque à l’achat de produits de la mer. Près de trois quarts (72 %) des consommateurs de poisson estiment que l’on devrait se nourrir exclusivement de produits de la mer issus de sources responsables afin de préserver nos océans. En Belgique, 65 % d’entre eux se disent prêts à acheter d’autres espèces de poisson si celles-ci sont plus durables. Ces demandes des consommateurs ont été prises en compte par le secteur de la distribution, qui participe massivement à notre campagne.

 

À l’occasion de la Semaine de la Pêche Responsable, le WWF, MSC et ASC souhaitent insister sur l’importance de la pêche et de l’aquaculture responsables. Il est crucial que nous options pour du poisson, des crustacés et des coquillages pêchés de manière durable ou élevés de façon responsable si nous voulons encore pouvoir consommer ces produits à l’avenir. Aujourd'hui, les stocks mondiaux de poisson sont soumis à de lourdes pressions. Selon la FAO (2016)[1], 31,4 % d'entre eux sont surpêchés, 58,1 % sont pêchés à leur maximum tandis que seuls 10,5 % sont hors de danger. La pêche a non seulement un impact sur les stocks de poissons mais aussi sur la vie marine en général. Un élevage qui n’est pas géré de façon responsable peut avoir une série d’effets négatifs : pollution, perturbation des écosystèmes marins et impacts divers pour les communautés locales. Encourager la pêche durable et l'aquaculture responsable s’avère donc primordial pour des océans en bonne santé. Cela implique également la promotion d’une meilleure gestion de nos océans et de la lutte contre la surpêche, la dégradation des habitats, les prises accessoires et les mauvaises conditions de travail.

Les produits labellisés MSC et ASC permettent aux consommateurs de s’engager à leur niveau et de contribuer à la pêche durable et l'aquaculture responsable. D'autre part, nous proposons aux consommateurs un outil pour les aider à faire le bon choix en matière de poisson responsable, à savoir le Consoguide Poisson du WWF (téléchargeable en version PDF ou sous forme d’application Apple ou Android sur le site de la campagne www.semainepoisson.be).

Le choix judicieux ? Mon poisson labellisé vert ou bleu !

Deux consommateurs de poisson sur trois (66 % en Belgique) estiment que l’on devrait se nourrir exclusivement de produits de la mer issus de sources responsables afin de préserver nos océans. 54 % d’entre eux se disent même prêts à payer plus pour des produits de la mer certifiés durables. 62 % se montrent également plus confiants quant à l’origine des produits qui portent un label.

Cette étude, sollicitée par MSC, a été menée par le bureau d’étude indépendant GlobeScan. Plus de 16 000 consommateurs de produits de la mer issus de 21 pays ont participé à l'enquête. Nous disposons donc d’un échantillon représentatif pour chaque pays. Les chiffres relatifs aux ventes proviennent de données IRI[2]. L'étude montre également que la consommation de poisson est plus élevée en Belgique francophone que dans le reste du pays : 90 à 95 % dans les différentes provinces, contre 83 % pour toute la Belgique.

Aujourd'hui, il y a 1 000 produits labellisés MSC et 500 produits ASC sur le marché belge. En 2013 et 2015, on ne trouvait respectivement que 688 et 900 produits labellisés MSC ainsi que 45 et 350 produits ASC.

Supermarchés participants et autres organisations

En Belgique, neufs grands supermarchés participent activement à la Semaine de la Pêche Responsable, à savoir Albert Heijn, Aldi, Hypermarchés Carrefour, Carrefour Market, Colruyt, Delhaize, Lidl, Spar et Okay. Outre les supermarchés, diverses entreprises alimentaires ainsi que la chaîne de restauration rapide McDonald’s prennent part à cette initiative. L’importante participation du secteur de la distribution démontre que le marché belge est prêt pour une transition vers davantage de produits de la mer issus de la pêche durable et de l’aquaculture responsable, la demande des consommateurs pour ces produits étant également en hausse. Cette campagne vise à encourager une telle transition, tout en donnant un coup de pouce à la pêche durable et l’aquaculture responsable. La Semaine de la Pêche Responsable aura lieu du 26 septembre au 2 octobre.

Seafood Challenge

Par un matin d'été, deux jeunes chefs talentueux sont montés à bord du bateau de Marinus Padmos, à Bruinisse, en Zélande. Matthias Speybrouck (du restaurant le Va et Vient à Courtrai, où travaillent entre autres Piet Huysentruyt, Kobe Desramaults et Sergio Herman) et Syrco Bakker (du restaurant le Pure C à Cadzand, aux Pays-Bas, auteur du livre Pure C) se sont rencontrés grâce au grand Sergio Herman, dont ils ont tous deux suivi la trace. Leur défi : gagner les faveurs de l’équipage grâce à de délicieuses recettes à base de poisson certifié MSC et ASC.

À l’heure de la compétition, les plats de nos deux jeunes chefs ont ravi tant le capitaine que le reste de l'équipage. Cette belle journée de préparation et de compétition a fait l’objet d’une série de courtes vidéos qui seront utilisées comme « bandes annonces » lors de la Semaine de la Pêche Responsable. Vous trouverez en pièces jointes les liens de ces vidéos.

Les bloggeurs « food », invités à la table du poisson durable

Pour cette édition de la Semaine de la Pêche Responsable, nous avons organisé un « Seafood Lunch » au Cooking Studio de Martine Fallon exclusivement destiné aux bloggeurs « food ». Lors de cet événement, les bloggeurs présents ont pu déguster un délicieux menu à base de poisson durable, tout en discutant de l’importance des labels MSC et ASC avec les experts du WWF, de MSC et de ASC.

Lunch & Learn

Grâce à de courtes vidéos, tout un chacun peut s’essayer à des recettes à base de produits de la mer certifiés MSC ou ASC.

Matériel audiovisuel et plus amples informations :

  • Vous souhaitez en savoir plus sur la Semaine de la Pêche Responsable ? Veuillez trouver en pièce jointe les messages clés de notre campagne.
  • Vous trouverez dans ce même document des liens vers les vidéos et les photos du Seafood Challenge, ainsi que les vidéos des recettes préparées par les chefs, accompagnées d’une courte biographie et des photos de chacun d’entre eux.
  • Pour plus d’informations sur l’enquête concernant les facteurs mondiaux d'achat de produits de la mer (uniquement en néerlandais) : https://www.msc.org/nieuws/nieuws/visconsument-vindt-duurzaamheid-belangrijker-dan-prijs-en-merk
  • L’article concernant l’étude IRI de MSC et ASC (uniquement en néerlandais) : https://www.msc.org/nieuws/nieuws/gecertificeerde-visconsumptie-in-opmars
  • Des interviews avec les experts du WWF, de MSC et ASC concernant cette campagne, la pêche durable et l'aquaculture responsable peuvent être organisées sur demande.

 

[1] Étude de la FAO 2016– The State of World Fisheries and Aquaculture (http://www.fao.org/3/a-i5555e.pdf)

[2] Les chiffres ont été obtenus « à la caisse » par la société d'études de marché IRI auprès de l’ensemble des supermarchés, exceptés Lidl et Aldi. Il a été décidé de limiter l’inventaire aux labels indépendants et visibles pour les consommateurs, y compris MSC, ASC, EKO-label, Biologisch, Beter Leven, Fair Trade/Max Havelaar, UTZ, Rainforest Alliance, Milieukeur, Label Rouge et « élevé en plein air ».

 

Published with Prezly