Weleda et le WWF unissent leurs forces pour préserver les espaces naturels de Belgique

Weleda et le WWF unissent leurs forces pour préserver les espaces naturels de Belgique

Jeudi 2 février 2017 — Depuis 2016, le WWF et Weleda unissent leurs forces pour préserver la nature et la biodiversité dans le monde. L’an dernier, Weleda a par exemple récolté 40000 euros pour la préservation des forêts vierges dans les Carpates roumaines. Cette année encore, Weleda veut organiser une collecte de fonds à grande échelle. Les fonds seront cette fois affectés à la restauration et à la protection des zones naturelles et de la biodiversité en Belgique.

Depuis 2016, le WWF et Weleda unissent leurs forces pour préserver la nature et la biodiversité dans le monde. L’an dernier, Weleda a par exemple récolté 40000 euros pour la préservation des forêts vierges dans les Carpates roumaines. Cette année encore, Weleda veut organiser une collecte de fonds à grande échelle. Les fonds seront cette fois affectés à la restauration et à la protection des zones naturelles et de la biodiversité en Belgique.

Des plantes et des animaux en danger

La nature ne va pas bien en Belgique. Nos champs et prairies abritent de moins en moins de plantes et d’animaux sauvages. Des phénomènes comme l’agriculture industrielle, l’urbanisation, la pollution et le changement climatique entraînent la disparition systématique des champs et des prairies fleuries. Les abeilles, les papillons et d’autres insectes éprouvent dès lors de plus en plus de difficultés à survivre, ce qui menace également les oiseaux, les chauve-souris et les tritons, qui se nourrissent précisément d’insectes. 

Protéger et restaurer la nature

En Belgique, le WWF collabore avec plusieurs partenaires locaux, dont Natagora. Cette organisation œuvre à la conservation et à la restauration de la biodiversité en Wallonie et à Bruxelles. Pour ce faire, elle achète entre autres des bois et des prairies en friche et les transforme en réserves naturelles afin qu’elles puissent bénéficier d’un statut protégé. Lorsque cela s’avère nécessaire, elle s’attache ensuite à restaurer ces zones pour que la végétation d’origine puisse de nouveau s’y épanouir. Des actions spécifiques sont également mises sur pied afin de protéger des animaux menacés comme le triton crêté, la pie-grièche écorcheur, l’agrion de mercure et diverses espèces de chauve-souris. Ces actions consistent par exemple à planter des haies et des vergers, à aménager ou restaurer des étangs et des mares, ainsi qu’à réintroduire des variétés de plantes particulières.

1 produit Weleda acheté = 1 euro pour le WWF

Du 20 mars au 9 avril 2017 inclus, Weleda soutiendra le projet en reversant au WWF 1 euro par article Weleda vendu. Les sommes récoltées iront au projet ‘LIFE Prairies bocagères’, qui se concentre dans dix sites protégés dans la région Fagne-Famenne (Sud de la province de Namur). Ces dons permettront d’acheter de nouveaux terrains et de réintroduire au besoin des fleurs sauvages locales. « Pour nous, il est extrêmement important de faire comprendre aux gens que la nature de notre propre pays a aussi besoin de notre aide. Nous sommes donc ravis de pouvoir compter sur le soutien de Weleda à cet égard », affirme Antoine Lebrun, CEO du WWF-Belgique.

 

Weleda entend contribuer à la santé des êtres humains et de la planète en produisant et en commercialisant des médicaments et des soins corporels naturels. Elle n’utilise dès lors que des ingrédients d’origine 100 % naturelle, bio si possible. Fondée en Suisse en 1921, Weleda est aujourd’hui présente dans 55 pays, sur 5 continents et compte environ 1 800 collaborateurs.